Sistoeurs

Accueil du site > Humeurs > Adieu messieurs les professeurs...

Adieu messieurs les professeurs...

mercredi 9 février 2005

"Le budget 2005 a prévu la suppression de 3 400 emplois d’enseignants du second degré et de 2 100 emplois de non titulaires.

L’académie de Lyon doit contribuer à cette solidarité nationale en restituant 181 postes."

Extrait de la circulaire adressée aux proviseurs de Lycées d’enseignements généraux, technologiques et professionnels.

Solidarité nationale...

On vous laisse apprécier !

S.C

Répondre à cette brève

3 Messages de forum

  • > Adieu messieurs les professeurs...

    14 février 2005 17:13, par voxx populi

    Ce que nos "grands hommes" ne comprennent pas c’est que c’est une chance que d’avoir moins d’élèves en général dans les collèges et lycées. En effet, on va pouvoir alléger les effectifs des classes voir même créer des classes de soutien avec, allez rêvons, des programmes adaptés pour aider encore mieux les élèves en difficultés et permettre à tous de réussir... Quinze, vingt par classe ce serait le pied, idéal pour étudier la littérature, la poésie et surtout en parler, s’impliquer, vivre une expérience...Mais non ce sera quarante ou rien question de budget...C’est pareil pour les maths, les langues etc... A croire qu’ils n’ont jamais été à l’école nos élites... Courage lisons mes frères et soeurs !

    voxx

    Répondre à ce message

    • > Adieu messieurs les professeurs... 9 décembre 2007 18:48, par Anne Elisabeth Leloup
      De toutes façons l’Ecole est devenue le sanctuaire de la tristesse nationale et ça ne tient pas au nombre des élèves par classe. Tant qu’on aura des "Professeurs des Ecoles" à "Bac + 5" au lieu des braves profs et instits qui avaient autrefois la vocation, la vraie ... on restera dans cette misère. Nos gosses n’aiment plus le système scolaire et même l’enseignante que j’ai été le comprend. Allez Messieurs du Gouvernement, faites des réformes dans l’autre sens, faites un miracle ... faites nous aimer l’Ecole, la Vraie, celle de notre jeunesse ! Nos enfants ne pourront qu’apprécier la différence !

      Répondre à ce message

  • > Adieu messieurs les professeurs...

    9 avril 2005 14:34, par un poulpe égaré parmi les hommes

    quand je songe au projet de sieur Fillon ; 100 % de réussite au bac ; j’en reste sans voix ...la logique ministérielle impose réstrictions sur réstrictions, suppréssion sur supprésion (tpe, postes d’enseignants, langues vivantes ...) et veut nous faire entendre que tout cela est au nom de l’éducation nationale et d’une bonne scolarité pour tous.

    il est des paradoxes qui laissent perplexe ...

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.