Sistoeurs

Accueil du site > Poésie > Odeur Brune

Odeur Brune

mardi 3 juillet 2007, par Cathy Garcia


la poésie prend de l’ampleur
c’est un signe

poésie
lance-pierre des muselés
la poésie
pour dire
quand dire
est interdit

sentez-vous cette odeur brune
ce brouillard qui dissimule ?

c’est la roue qui tourne
racontant toujours la même histoire
comment le riche, le puissant
peut contrôler user du pauvre…

le riche a besoin du pauvre
pour satisfaire ses désirs
du plus élémentaire
au plus délirant

dites-moi
sentez-vous cette odeur brune
ce brouillard qui dissimule ?

il y aura tout comme avant
des traîtres
des lâches
des gens simplement
comme vous et moi

il y aura comme toujours du sang
de nombreux ossuaires
du sordide
et une fleur peut-être
nucléaire

puis il y aura une fin
afin que tout puisse recommencer
on entendra des plus jamais ça !
comme avant…

comme à chaque fois

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.