Sistoeurs

Accueil du site > Ici et Ailleurs > Elles. Force de l’humanité.

Elles. Force de l’humanité.

jeudi 7 décembre 2006

La rage de survivre, la lutte pour la dignité et la justice. Les femmes résistent, survivent, militent dans le monde entier. Leur combat est mis en avant par le photographe Pierre Yves Ginet au travers de l’exposition "Elles. Exister, résister… ici et ailleurs".

Pierre-Yves Ginet suit les combats des femmes depuis 1998. Suite à une enquête sur la résistance des nonnes tibétaines, torturées et emprisonnées par les militaires chinois, Pierre-Yves Ginet envisage un projet sur les différentes formes d’engagement féminin dans le monde. De la mobilisation des "Méres de la place de Mai", à la marche des "Ni putes ni soumises", en passant par les femmes kurdes de Turquie. Le photographe, passionné de voyage, met l’esthétique au service de l’information : "Une réunion de quatre femmes dans une petite salle, sous un néon n’a esthétiquement rien d’attrayant à priori. S’il s’agit d’une réunion de féministes à Kaboul, il est nécessaire de témoigner de la valeur de cet acte."

Plus de 120 clichés sont affichés, retenus dans un souci d’équilibre entre les continents, les religions, les pays riches et pauvres, les zones de guerres ou de paix, afin d’insister sur l’universalité de ces résistances de femmes.

Qu’elles agissent seules ou en organisation leur fonctionnement est étonnement similaire : non-violence, ténacité, détermination sans faille et sens du dialogue. La force des femmes.

- Extraits de l’exposition :

Soudan, Darfour, octobre 2004
Pendant la saison des pluies, juste avant l’orage, une femme déplacée du camp de Riyad, proche d’El Geneina, s’empresse de remplir ses bidons d’eau à une pompe installée au cœur du camp par les ONG internationales. Dans les camps de déplacés et de réfugiés, l’approvisionnement en eau est l’une des nombreuses tâches effectuées exclusivement - ou presque - par les femmes.

Angola, Luanda, mars 2005
Maria Alexandrina Lourdes Lopez est membre depuis deux ans du réseau des femmes séropositives. Elle a 33 ans et élève seule sa fille de 8 ans. Dans le cadre du réseau, Maria encadre deux malades, qu’elle visite au moins une fois par semaine.

Argentine, Buenos Aires, juin 2006
Depuis 1977, chaque jeudi, les mères des personnes disparues sous la dictature, la tête couverte d’un foulard blanc, tournent autour de la place de Mai et réclament la vérité sur le sort de leurs enfants. Le rassemblement se termine toujours face à l’entrée de la « Casa Rosada », le palais de la présidence argentine, où les « Mères » scandent quelques slogans, avant de se séparer, jusqu’au jeudi suivant.

Cambodge, Battambang, janvier 2006
Nhoa Chiv, 42 ans, devant son épouse, Ngan Hing, 44 ans, à quelques mètres de leur maison. Alors qu’il pêchait, son bateau a heurté une mine et ses deux bras ont été arrachés. Du jour au lendemain, sa femme est devenue l’unique soutien de famille ; le couple a trois filles.

Rwanda, Nyagarambo, juin 2005
Aline, 11 ans, et Dafrose Mukangarambe, 42 ans, devant leur maison. En 1994, Dafrose et ses cinq enfants partis se réfugier dans l’église sont rattrapés par les miliciens. Ses enfants sont tués tandis qu’elle est frappée avec des machettes et violée. Aline, est l’enfant née du viol. Dix ans après le drame, Dafrose affiche une bonne humeur incroyable : « Il y a bien pire que moi, je peux marcher, manger seule et j’ai ma fille, alors… ».

Taslima Nasreen, Bangladesh
Médecin et écrivaine aujourd’hui âgée de 44 ans, elle prône l’émancipation des femmes dans une société qui tarde à reconnaître leurs droits. Après la publication de son premier roman, les menaces des fondamentalistes musulmans la contraignent à l’exil, en Suède puis en Allemagne.

Tibet en exil, Inde, Dharamsala, septembre 1999
Ani Lobsang Dolma, incarcérée cinq ans pour avoir manifesté en faveur du Tibet libre, tenant une matraque électrique identique à celle utilisée contre elle et ses sœurs pendant ses années de prison.

Elles. Exister, résister… ici et ailleurs.
de Pierre-Yves Ginet :
Du 19 octobre 2006 au 11 mars 2007
Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation
14 av Berthelot, Lyon 07.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.