Sistoeurs

Accueil du site > Music > Dont look back

Dont look back

Brighter

dimanche 5 mars 2006, par Séverine Capeille

Du Post Rock... L’étiquette est un peu trop réductrice pour Dont look Back, qui mélange les genres et signe Brighter, un deuxième album éclairé et réussi.

Dix morceaux qui sont des vagues et des tempêtes, des roulements qui vous emportent au plus haut des colères comme dans le creux des espoirs. Un voyage. Une bande originale sur le film des émotions.

Ren (guitare, harmonica), Teut (batterie, samples), Charles (guitare) et Gregg (basse, samples), originaires de Valence, jouent avec les mélodies sur l’encéphalogramme de la vie. Ils mettent de la lumière sur du gris. Brighter. Le titre est joli. La pochette de l’album aussi. Mais l’essentiel est dans l’alchimie. Dans l’effervescence des sons, des voix et des envies.

Du premier au dernier titre, l’album oscille entre la fièvre et les accalmies. Le souffle et l’emportement de la batterie. Certains morceaux sont chantés. D’autres sont des envolées de styles mélangés. Tous sont profonds et singuliers. Dont look back vous emmène dans un univers que vous n’êtes pas prêts d’oublier. A écouter.

Visitez le site du groupe

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.