Sistoeurs

Accueil du site > Poésie > Les suicidés > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Les suicidés

    9 novembre 2004, par Séverine Capeille
    On les retrouve un matin
    Avec du sang plein les mains
    Parce que personne n’a téléphoné
    Pour les en empêcher
    Personne ne les a écoutés
    Quand ils voulaient parler.
    Ils sont là, froid
    Avec du sang sur les doigts,
    Ils sont là, figés
    Avec leur sang coagulé
    Les suicidés.
    Ce matin-là ils ont mis fin
    A une vie de chagrin.
    Vous vous demandez pourquoi
    Ils en sont arrivés là :
    Ils paraissaient heureux
    Quand vous les voyiez un peu
    Avec des hauts et des bas
    Mais qui n’en a pas ?
    Que (...)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.