Sistoeurs

Accueil du site > Livres > Eve, fille d’Eve. Le féminin intemporel. > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Eve, fille d’Eve. Le féminin intemporel.

    27 février 2008, par Séverine Capeille
    Lecture terminée. Je pose l’essai de Pierre Bamony. La conclusion vient de me scotcher. Il n’y a pas d’autres termes… « Scotcher » au sens d’une adhésion totale à chaque mot du dernier paragraphe. « Scotcher », sur ma chaise, livre refermé. Anthropologue et philosophe, l’auteur envisage un sujet périlleux : les mensonges de l’histoire écrite par le masculin afin de dominer le féminin. Le sous titre, « Vanité du soi-disant sexe fort », m’avait (...)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.