Sistoeurs

Accueil du site > Cultures Urbaines > L’âme du Rototom > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • L’âme du Rototom

    31 août 2014, par Séverine Capeille
    Nous ne croyons plus à grand-chose. Pour ne pas dire à rien. Pauvres pantins d’un monde en mouvement, sans ordre ni équilibre, nous valdinguons dans le tourbillon du vide politique et des calculs financiers. Nous jouons notre comédie sociale en constatant, tristes et impuissants, la montée des nationalismes, la misère ouvrière et urbaine, la crise des valeurs et de l’environnement. Nous trimballons nos peurs et nos désenchantements, enfermés dans des métros, dans des bureaux, (...)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.