Sistoeurs

Accueil du site > Portraits > Sabine Kouli > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Sabine Kouli

    17 novembre 2004, par Séverine Capeille
    Quand Sabine commence à chanter, sa voix contamine la lumière, vient décrocher les luminaires. De sa gorge profonde comme la nuit de l’espace, les graves et les aigus éclatent de splendeur, comme un incendie dans le noir. Rappelez vous ces oiseaux qui vous faisaient rêver quand vous les voyiez s’envoler. Votre regard, émerveillé et étonné. Sabine vous enlève, vous élève dans la clarté. Sa voix atteint l’âme où qu’elle soit, pose les noires et les blanches sur le rouge des colombes (...)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.