Sistoeurs

Accueil du site > Prose Hack > Accessoiristes d’un soir aux méninges troublées > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Accessoiristes d’un soir aux méninges troublées

    11 février 2007, par Cathy Garcia
    quel rivage pour les clandestins
    et pour quel festin ?
    le jeu ?
    faire l’amour farfelu
    divaguer avec des truies
    puiser dans la nuit
    les liqueurs illicites
    les parfums mystiques
    et la pluie
    étonnée
    nous rejoindrait à la nage ?
    quand les longs doigts du rêve
    pénètrent le réel
    le frottement crée
    des étincelles
    des jouissances qui flambent
    comme des allumettes
    bile noire
    lettres impossibles
    et le rire
    éclatant du soleil
    profite, profite
    des souffles ultimes
    petite sœur
    et (...)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.