Sistoeurs

Accueil du site > Le coin des Brothoeurs > Oxmo Pucino "Mines de cristal"

Oxmo Pucino "Mines de cristal"

mercredi 25 mars 2009

Oxmo Puccino n’est pas par hasard surnommé le « Black Jacques Brel » par ses pairs. Il partage en effet avec son classique aîné un sens de la métaphore et de la poésie des marges, une écriture sensible qui rejette les excès du lyrisme pour préférer se concentrer sur l’émotion juste. Ce qui sépare les deux hommes, c’est leur voix. Si celle de Brel était souvent tendue ou écorchée, celle d’Oxmo Puccino se fait douce et ronde, comme une note de saxophone, pour emmener en douceur l’auditeur avec elle. Car ses mots sont autant d’histoires, de destins. Les vies qu’il croise entre les immeubles et dans ses propres épopées forment le matériau de contes de la tristesse et du rejet ordinaires ou d’incitations à l’espoir et à l’action.
S’il fallait encore prouver que le hip hop peut receler des pépites textuelles, ce recueil en serait la meilleure pièce à conviction.

***

Oxmo Puccino

Né au Mali en 1974, Oxmo Puccino arrive en France à l’âge de cinq ans. Il fait très jeune ses armes de rappeur et dépose sa voix sur disque dès 1995. Dès lors, au travers de projets solo et de collaborations, il se construit une œuvre et une réputation. De rappeur, bien sûr, avec quatre albums qui sont aujourd’hui des classiques du genre, mais plus largement de musicien grâce au projet Paris-Bogota qui mêle trottoirs et rythmes français et colombiens, enfin de raconteur d’histoires avec l’album Lipopette Bar qui, dans une ambiance de film noir, rend hommage à la chanteuse Billie Holiday. Ce recueil rassemble ses textes les plus marquants et accompagne la sortie de son album, L’Arme de paix.

Mines de cristal
Année de publication : mars 2009
Nb de pages : 128
Prix recommandé : 5,00 €

Site de l’éditeur : AU DIABLE VAUVERT

Répondre à cette brève

8 Messages de forum

  • Oxmo Pucino "Mines de cristal"

    29 mars 2009 10:11, par Redrum

    Je ne savais pas qu’Oxmo sortait un recueil de ses textes et je trouve que c’est une excellente idée car Puccino est véritablement un poète, et son 1er album Opéra Puccino est pour moi sans doute ce que l’on peut faire de mieux question hip hop ; sombre, émouvant, et magnifiquement bien écrit.

    Je lui souhaite longue vie, encore plein d’autres albums hors des sentiers battus, et pars sur les traces de son recueil. A 5 euros, même en tps de crise, je devrais pouvoir m’en sortir ;-)

    Voir en ligne : http://www.youtube.com/profile?gl=F...

    Répondre à ce message

    • Oxmo Pucino "Mines de cristal" 29 mars 2009 11:21

      Opéra Puccino était certes Génialissime, mais pourrait-on laisser aux rappeurs le soin de rapper et aux poètes celui de nous faire rêver ! Je constate malheureusement que dès qu’on a un NOM, on peut se permettre de passer de la chanson à la parfumerie en passant par la TV, fringues, mannequinat et j’en passe, enfin aujourd’hui les artistes sont multifonctions et ce concept me dérange. Je pense à tous ceux qui sont réellement poètes et qui ne seront jamais lus parce qu’ils sont inconnus. Qu’adviendra t-il de tous ces gens qui se déchirent, qui étudient et se spécialisent dans des domaines où les "stars" viennent y foutre leur nez ?

      Star système quand tu dévores tout sur ton passage.

      Anonyme.

      Répondre à ce message

      • Oxmo Pucino "Mines de cristal" 30 mars 2009 09:36, par Redrum / Mickael Soler

        @anonyme - Quand tu dis : "passer de la chanson à la parfumerie en passant par la TV, fringues, mannequinat et j’en passe" tu parles d’Oxmo ?

        Parce que s’il était en train de vendre un produit vaisselle que tu dises qu’il bouffe à tous les râteliers, je te répondrais qu’effectivement ça en a tout l’air… mais là, il s’agit d’un recueil de ses textes, ce qui me semble plutôt cohérent et un prolongement de sa démarche.

        Parce qu’Oxmo, on en entend jamais parler et il est pas franchement du genre à faire tout et n’importe quoi pour faire parler de lui. Si tu me causais de gens de télé réalité, je te dirais ouais, on parle bien de la même chose... mais en c’qui concerne Oxmo, je ne te suis pas, mais alors pas du tout. Et pour ça suffit de le comparer à toute une partie du monde de rap actuel. Il est loin, mais alors vraiment très loin du rap bling bling, des égos trip à l’américaine, et des clips avec 50 jeunes filles à moitié dénudées dansant derrière lui comme des folles parce que son son, il est vraiment trop bon… et essaye au contraire d’y apporter une culture musicale et un véritable amour des textes, ce qui est suffisamment rare pour être remarqué et souligné.

        Ecoute, ou ré-écoute si tu connais déjà, des morceaux comme "l’enfant seul", "l’amour est mort", "Mama Lova", ou "Visions de vie" et ensuite viens me soutenir qu’y a aucun travail des textes et que ça n’est pas digne d’être appelé de la poésie.

        Et ce d’autant plus que je déteste ce côté très français, où, pour être digne d’être appelé écrivain ou poète, faut être mort depuis 150 ans, n’avoir eu aucun succès, et que vos oeuvres croulent sous 3 mètres de poussière que seuls de vénérables initiés peuvent manier... franchement, non seulement j’trouve ça naze comme mentalité, mais en plus, ça empêche de jeunes talents d’émerger ( car aimer écrire ne veut pas forcément dire avoir la prétention d’être le Proust des temps modernes ) et enfin, ça conforte le système français actuel assez proche de celui médiéval, où seuls les gens appartenant déjà à la caste ont le droit de prendre la relève et où les cerfs de la zone doivent se résoudre à leur triste sort de cerf. Le rap a au moins le mérite de laisser éclore des talents à qui on aurait jamais laissé leur chance ailleurs, et après, si ça leur permet de se lancer dans d’autres choses comme la poésie, le cinéma, la politique ou je sais pas trop quoi, ben alors je dis que c’est tant mieux. Et si au passage, ils peuvent croquer une part du gâteau, j’vois pas non plus pourquoi ils s’en priveraient.

        Pour c’qui est du débat de ce qui est ou n’est pas digne d’être appelé Poésie, ça me fait penser au fait que depuis la nuit des temps, on considère les nouveaux styles littéraires émergent comme mineurs et qu’ensuite ils finissent par être enseignés dans les facs et que tout le monde s’accorde à dire que c’est génial.

        Et pour finir, je dirais que si j’ai autant de plaisir à lire Verlaine qu’à écouter Oxmo, grand bien me fasse et libre à chacun de l’aimer comme bon lui semble.

        P.S : Pour c’qui est « des gens qui se déchirent et qui ne seront jamais lus parce qu’ils sont inconnus » je pense m’y connaître un tout petit peu sur la question ;-)

        Voir en ligne : http://lessentiersdlagloire.fr

        Répondre à ce message

        • Oxmo Pucino "Mines de cristal" 30 mars 2009 17:06

          Whaououou...

          1/ Pour toutes les mères de scarlas Où qu’ce soit de Ouagadougou au fin fonds du Pérou...

          2/T’es l’enfant seul. Je sais que c’est toi. Viens-tu des bas-fonds Ou des quartiers neufs ?
          Bref, au fond tous la même souffrance...

          3/ Les médisants vont encore dire Que c’est de ma faute s’ils sont tristes Ils ont les yeux fermés...

          Non, je ne parle pas particulièrement et seulement d’Oxmo. Je parle de ce pain qu’on nous enlève de la bouche, quand on a pas de NOM ! Toutes proportions gardées. Je ne prétends personnellement à aucun titre : Ni écrivain, ni chanteur, ni parfumeur, ni rien.
          OUI Oxmo est BON dans SON DOMAINE. OUI, c’est de la poésie Urbaine ou Urban poetry, c’est comme on veut. OUI, tout le monde a le droit de s’exprimer et loin de moi, l’idée de dénigrer ce qu’il fait. Comme toi, je déteste ce côté de la gloire et la reconnaissance à titre posthume et comme toi j’accepte que tous les goûts sont dans la nature et que nous ne sommes pas tous des Proust et des Rimbaud en puissance. Heureusement d’ailleurs !
          Je ne suis pas EXPERTE en poésie, je n’y capte rien d’ailleurs, mais il aurait mieux fait de décliner ses poèmes en chansons, ils auraient eu plus d’impact sur moi et auraient moins eu le don de m’énerver et de me faire dire que quand tu t’appelles OXMO ou autres, c’est la voie ouverte à toutes les compétences et à tous les arts. Le voilà d’ailleurs qui se lance dans la photo ! OXMO = Auteur- compositeur-poète urbain-photographe et je ne sais quoi d’autres !
          Je souligne néanmoins que j’apprécie OXMO, que je le suis depuis ses débuts, mais que je pousse un coup de gueule contre un système qui arrange que ceux qui ont un pied, que dis-je les deux pieds dedans !

          Je n’ai pas encore eu l’occasion de te lire, mais j’ai déjà feuilleté ton livre, je ne pourrais certainement pas faire de critiques sur ce que tu écris, parce que je n’en ai pas les compétences.
          Pour finir, je soutiens qu’il est plus facile d’être lu quand on s’appelle OXMO, Paris Hilton, Joey Starr, Jerry Heller... que lorsque l’on s’appelle tout simplement Mickaël Soler. Par la même occasion faire tout un tas de business grâce à sa notoriété. Comme disait IAM, "nous ne sommes pas tous nés sous la même étoile".
          Sur ce je m’éclipse car je ne veux pas créer de polémiques. Hasta la vista.

          Répondre à ce message

          • Oxmo Pucino "Mines de cristal" 31 mars 2009 12:44, par Redrum / Mickael Soler

            Aucun risque d’une polémique me concernant. On discute, on échange notre façon de voir les choses, et un des aspects intéressants de la vie, c’est qu’on est justement pas obligé d’avoir tous la même vision du monde ;-)

            Ensuite, je dois bien avouer que derrière une attitude et des propos assez souvent proche du cynisme, je ne suis qu’une petite midinette qui lorsqu’elle aime quelqu’un ou quelque chose est prête à le défendre becs et ongles avec parfois ( mais si peu en réalité ) un brin de mauvaise foi ;-)

            Là, où je prends la défense d’Oxmo, c’est surtout en rapport au fait que son nom, il se l’ait lui-même fabriqué. Il ne l’a pas hérité de sa famille ou gagné grâce à un passage dans une émission de télé réalité bidon où son principal fait d’arme aurait été de se mettre tout nu dans une piscine, de s’être comporté comme l’horrible merde que le public aura adoré détester durant tout un été, ou en ayant fait un holocauste verbal à chacune des fois où il aura ouvert la bouche épelant chacun des mots de la langue française d’une façon tout à fait improbable et personnelle. /// D’un autre côté, je reconnais, et suis entièrement d’accord avec toi pour dire, que certains usent et abusent de leur notoriété.

            Par contre, je crois que je devrais retirer mes précédents propos sur le système français, car je ne peux décemment pas m’en prendre au système, alors que la vérité me concernant tout le monde la connaît ;-) Le système n’est pas sclérosé, pas plus qu’il ne fonctionne selon des critères s’éloignant de plus en plus de la qualité, de l’originalité, et du soutien à la création, et aux jeunes auteurs… la réalité c’est tout simplement que je n’ai pas les talents littéraires d’une Paris Hilton, d’une Loana ou d’un Steevy ( qui est de loin mon auteur préféré de ce début de 3ème millénaire ;-)) Car c’est mon vœu le plus cher et ce pour quoi je travaille tous les jours et continue à écrire malgré l’indifférence des professionnels de la profession, d’un jour pouvoir atteindre ce niveau. Priant chaque jour que Dieu fait qu’il daigne donner à ma plume autant de fulgurance, de virtuosité et de brio qu’à celles des brillants auteurs précédemment cités ;-)

            Mais bon, que ça nous plaise ou pas, que peut-on y faire ? peut-on y changer quelque chose ? concernant la reconnaissance de mon travail, j’ai mis tous mes espoirs dans une vie de misère et dans l’augmentation de la couche de poussière sur mon stock de livres ;-) Pour l’instant, avec seulement quelques centimètres, c’est bien normal que je ne sois pas encore digne d’intérêt, mais j’espère bien qu’à partir de quelques dizaines de centimètres, on commencera à se pencher sur mon cas et à reconnaître à quel point je devais être balaise comme auteur pour avoir une œuvre digne d’être recouverte par autant de poussière ;-) Croise les doigts pour moi.

            Désolé pour mes longs messages, mais parfois je suis une pipelette ;-)

            Voir en ligne : http://www.youtube.com/profile?gl=F...

            Répondre à ce message

          • Oxmo Pucino "Mines de cristal" 31 mars 2009 19:01
            "OXMO = Auteur- compositeur-poète urbain-photographe et je ne sais quoi d’autres !" = Il a même fait un doublage de voix dans Belly. Marie

            Répondre à ce message

            • Oxmo Pucino "Mines de cristal" 31 mars 2009 20:09
              "OXMO = Auteur- compositeur-poète urbain-photographe et je ne sais quoi d’autres ! = Il a même fait un doublage de voix dans Belly". J’ai vu le film et le doublage des voix était à chier. Film avec DMX, Nas, T-Boyz des TLC, Method Man. Les voix Françaises : Diam’s, Lady Laistee, Joey Starr, Oxmo. Conseil : Mieux vaut le regarder en V.O. Laet.

              Répondre à ce message

            • Oxmo Pucino "Mines de cristal" 1er avril 2009 09:28, par Redrum / Mickael Soler

              Si ça lui paye ses impôts, mon avis c’est qu’il aurait tort de s’en priver. Et avant d’être auteur / compositeur / poète / photographe / doubleur / masseur / chiropracteur / dealer / chômeur / fossoyeur ou je ne sais pas encore trop quoi d’autres, c’est avant tout l’auteur de l’album Opéra Puccino, et c’est ça le plus important, ce dont on se souviendra. En tout cas, ce dont moi je me souviendrai.

              Et si demain il vient à faire de la publicité pour un détergent, ça n’y changera rien, il en restera l’auteur et on pourra pas le lui enlever.

              Et franchement, rapport aux abus du système, je suis pas sûr que ce soit Oxmo le plus gros problème ;-) J’crois qu’y en a quelques uns qui mériteraient d’être vilipendés ou montrés du doigts, bien avant de commencer à s’occuper de son cas.

              On parle d’Oxmo… pas de Doc Gynéco… enfin, il me semblait ;-)

              Voir en ligne : http://www.youtube.com/profile?gl=F...

              Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.