Sistoeurs

Accueil du site > Cultures Urbaines > FEMALE URBAN ART

FEMALE URBAN ART

mardi 17 juin 2008

• Résumé du documentaire :

« On s’accroche à nos rêves » retrace le parcours de quatre hiphopeuses, dont chacune est spécialisée dans une discipline du Hip Hop. De leur début à la réalisation de leur ambition artistique, elles témoignent de leur statut d’artiste-femme dans le mouvement. Dans chacune des disciplines du Hip Hop présentées par le film, ces jeunes femmes relatent leur passion naissante, leur travail, les critiques, les encouragements et leur motivation toujours renouvelée. Le documentaire fait alterner dans un chassé-croisé les témoignages et les performances des quatre protagonistes. L’univers artistique de chacune d’entre elles est porteur de sens esthétique et social ; il s’affirme comme un élément indiscutable de la sphère Hip Hop pourtant majoritairement masculine. Que ce soit dans les moments d’entraînement ou d’exposition finale, l’exercice créatif rend compte de leur spécificité : elles sont femmes parmi les Hommes.

• Biographie de Keira Maameri :

Keira Maameri est une jeune réalisatrice qui a grandi avec le Hip Hop comme référence et alternative culturelles. A la fois passionnée par ce mouvement et par le 7e art, elle travaille avec l’équipe de production Derniers de la classe. Elle rencontre par ailleurs des artistes tels que les breakers de Phase T, Pokemon, Aktuel Force, la Cie Par Terre, plus particulièrement B-girl Anne, ou encore la danseuse Magali et le graffeur Marko93. La réalisatrice Nadja fait également appel à elle depuis 2007 pour couvrir l’événement du Battle Of The Year à Montpellier. Du clip au reportage en passant par le teaser, la captation et le making of, Keira Maameri réalise toutes sortes de films. Parallèlement, elle développe ses projets : elle réalise tout aussi bien des courts-métrages humoristiques que des films plus intimistes, comme le documentaire « A nos Absents » qui traite de la transcendance de la mort à travers des textes de rap français. Quant au moyen métrage « On s’accroche à nos rêves », il s’intéresse à la place des artistes femmes dans le Hip Hop. Ce dernier film est particulièrement bien accueilli dans les festivals, en France, en Allemagne, en Suisse, en Suède, au Sénégal et aux Etats-Unis.

Répondre à cette brève


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.