Sistoeurs

Accueil du site > Anor mâle > Le ventre déchiqueté

Le ventre déchiqueté

jeudi 9 décembre 2004, par Franca Maï


Chaque être humain naît du ventre douillet d’une femme. Il lui doit donc le respect. Celui de la vie.

Pourtant les guerres accentuent avec rage la frénésie dans laquelle s’engouffre l’armée régulière ou dissidente dans ce ventre même, pour le violer impunément.

Ce ventre pouvant être celui d’une mère ou d’une soeur.

Un ventre qui enfante quelquefois, le bourreau à venir.

Tel un trésor de guerre, la chair fendue est exhibée, anéantie, salie, humiliée.

Ces soldats, garants d’une mission aléatoire, sévissent toujours en troupeaux. Ils façonnent leurs pulsions sexuelles en se défoulant sur des corps terrorisés.

Car entendons-nous bien, il s’agit de sexualité refoulée et non d’une quelconque caution à une défense de territoire ou de lutte armée.

En temps de paix, ces hommes seraient considérés comme des délinquants sexuels dangereux.

En temps de guerre, ces violences sont approuvées, tolérées, parfois même orchestrées.

Les chiffres et les rapports d’Amnesty glacent la boîte crânienne. Le témoignage de quelques rescapées nous laisse atones.

Devons-nous apprendre à nos filles comment lustrer leurs sexes convoités pour qu’ils deviennent des armes et des pièges redoutables en les parant de lames de rasoir empoisonnées ?

Ou laisse-t-on en toute passivité, la soldatesque livrée à ses démons intérieurs et à sa barbarie ?

Mais ne perdez pas de vue, Messieurs les mécréants, que le ventre des femmes peut accoucher d’une bombe à retardement.

En toute discrétion et sans faire de bruit.

Photo : Franca Maï
Modèle : Bérangère Jean

Répondre à cet article

2 Messages de forum

  • > Le ventre déchiqueté

    20 décembre 2004 13:42, par voxx

    au nom de mon "hommanité sexuellement affirmée", mon cerveau aussi se glace devant ces sexes rageurs en mal d’affirmation, prêts à toutes les barbaries pour un instant giclatoire de puissance débile et néfaste...Oui, un ventre est une terre sainte ce que 50 pour cent de la population de notre globe tend à oublier bien souvent...Et de cette Terre sainte coûle toujours l’innocence et la paix....Alors qui corrompt, qui glisse la rage et la haine pour ce ventre, qui souille le message, qui brûle l’espoir, qui glorifie cette bite jusqu’à crâmer la dernière once de respect que je te dois, toi ce ventre délicieux...mais qui, mais qui ?

    voxx

    Répondre à ce message

  • > Le ventre déchiqueté

    31 décembre 2005 13:58, par ray
    tout à fait VRAI votre énoncé. Merci de faire réaliser aux gens....

    Voir en ligne : le ventre déchiqueté

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.