Sistoeurs

Accueil du site > Livres > Sarah Taupin, « Il faut prévenir les autres ».

Sarah Taupin, « Il faut prévenir les autres ».

samedi 7 juillet 2012, par Séverine Capeille

Huit nouvelles. Il n’en faut pas plus pour être définitivement conquis par le style de l’auteur, Sarah Taupin. Elle vous promène, entre une forêt, un parc ou un club de strip-tease, avec la même cadence énergique, dans une ambiance clair-obscur qui vous permet de rencontrer des personnages aussi déroutants qu’attachants.

Quelques cadavres jalonneront votre parcours, ainsi que des bulles de champagne, des tomates... Vous croiserez Marianne et Léon, avec leur cœur en bandoulière, Maroissi et Frigourdin, à un détour décisif de leur carrière... Sans faire de pause, vous traverserez les époques et les genres littéraires. Les émotions aussi. Sarah Taupin se plait à agrémenter votre promenade de sourires, de doutes, d’accélérations cardiaques... Et passe son temps à brouiller les pistes ! Mais vous serez heureux de vous être laissé abusé, et prendrez un plaisir particulier à chaque chute.

- Extrait :

Sel made man

Le commissaire Frigourdin rendait son tablier. Pour se débarrasser de Djibril Maroissi, il avait tout essayé : la dou­ceur, qu’il accompagnait de bonbons à la violette et de thé à 5 heures ; la condescendance ; ou encore l’autorité, aux effets entravés par sa moustache joviale. Rien n’y faisait. Djibril Maroissi, l’ancien commissaire – « le sale petit vieux », corrigeait Frigourdin à qui voulait l’entendre –, avait investi le bureau A28 du commissariat depuis cinq ans déjà, avec la ferme intention de s’y laisser mourir.

p. 47

***

Il faut prévenir les autres, de Sarah Taupin
Éditions Lunatique
Format : 13,5 x 17 cm
Nombre de pages : 90
Présentation : broché
Date de parution : mars 2012
Poids : 100 g
ISBN : 979-10-90424-09-8
Prix : 10 €

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.