Sistoeurs

Accueil du site > Prose Hack > Carnaval et Paprika

Carnaval et Paprika

vendredi 5 mars 2010, par Mireille Disdero

Marseille. Le Port. La Joliette… Des avenues tordues comme des linges insensés.

La pluie fait des entailles aux sourires puis se calme quand je sors


Sur les pavés clic claquent mes talons puis le miroir des vitrines enlaçant nos images qui glissent, se délitent et succombent puis s’aiment dans le mouvement d’ensemble qui nous emmène où. Est-ce que tu sais. Je cherche. J’imagine… Le visage changeant comme pour un carnaval à San Zaccaria. A des milliers de kilomètres d’ici, l’île se couvre de brume et la brume d’humeurs grimpant aux balcons des hommes accrochés à la vie comme des lanternes rouges. Intermittentes.

Je marche vite, en souvenir des trains, des taxis, des halls d’embarquement... Je respire, j’exulte. Quelque chose de chaud circule dans mes veines et agite ma vie. Une musique intérieure se joue de moi tandis que le paprika verse son idée, la couleur dans mon cœur. Je sens venir la joie, lentement, lentement… juste là tandis qu’autour, la ville s’allonge et se découvre jusqu’aux impasses.

Droit devant, le bus fait son ramassage des existences désaffectées. Des visages assis derrière la vitre m’observent puis s’éloignent, dans un roulement de tambour des roues sur la chaussée mouillée.

photo

Répondre à cet article

4 Messages de forum


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.