Sistoeurs

Accueil du site > Le coin des Brothoeurs > Agriculture : semons la biodiversité !

Agriculture : semons la biodiversité !

René BALME, maire de Grigny

mardi 21 avril 2009, par Le Collectif Sistoeurs

Une excellente initiative de René Balme, maire de Grigny (69). Il faudrait plus de maires comme lui !

René BALME, maire de Grigny, communique :

A l’occasion du Marché aux Fleurs qui se tiendra dimanche 26 avril 2009, en Centre Ville, la municipalité a souhaité formaliser son association au mouvement des semeurs volontaires de biodiversité. Je propose à la population de s’associer également.

En effet, en conservant, en semant, en multipliant, en échangeant et en vendant des semences de variétés paysannes libres de droit, non mutées ni manipulées et non inscrites au catalogue officiel, la contribution au renouvellement indispensable de la biodiversité cultivée est assurée. Ce sont aussi des garanties pour l’existence des agricultures paysannes et biologiques, seules capables de nourrir et refroidir la planète. Ce sont des défenses du droit à une nourriture suffisante, de qualité et à la souveraineté alimentaire.

Les semences sont le bien commun des communautés rurales qui les ont sélectionnées et conservées. C’est pour cette raison fondamentale que je refuse tout droit de propriété intellectuelle sur le vivant, le fichage génétique des plantes et des animaux dans le seul but de faciliter ces formes légales d’appropriation privée des biens communs et enfin, je refuse les semences industrielles manipulées, grosses consommatrices d’engrais et de pesticides chimiques qui réchauffent la planète et affament les peuples pauvres pour nourrir les plus riches. Le Conseil municipal de Grigny, en date du 31 mars 2009 s’est d’ailleurs exprimé unanimement en ce sens.

J’invite les Grignerots à devenir volontairement, aux côtés de la municipalité, receleurs et diffuseurs de variétés paysannes interdites par des lois que j’estime illégitimes. Si l’ensemble des paysans, jardiniers, consommateurs, citoyens sème et cultive la biodiversité partout dans leurs champs, jardins, balcons, alors le château de cartes des droits de propriété intellectuelle sur le vivant s’écroulera.

J’invite donc les Grignerots à participer à la bourse d’échange de graines et boutures paysannes du Marché aux Fleurs, ainsi qu’à rejoindre le cortège que la municipalité formera pour se rendre au point de semis interdit sur une parcelle municipale (rendez-vous à 12h, pl. Jean Jaurès). Enfin, je propose de signaler la présence des plantations paysannes chez les particuliers ; je mettrai à leur disposition des panonceaux portant cette indication.

René Balme
Maire de Grigny (Rhône)

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.