Sistoeurs

Accueil du site > Poésie > Rien que des mots

Rien que des mots

dimanche 15 mars 2009, par Cathy Garcia


Terre fleuves lagunes endormies
Mots d’hommes en langues aguerries
De verre d’entailles de boue de bruit

Fresque presque écarlate
Criblée de sang de sève antique
Mots appointés flèches pilums
Icônes hurlantes

Veines crachées
Percluses d’incendie
De gorges écharpées
Palais meurtris

Mots feuilles flammes
Folies de lambeaux décousus
Oripeaux de mots dits

Criés jetés usés
Démodés des mots
Hasardés divagués
Largués au galop

Griffes fauves à l’affût
En creux traces pistes
À suivre à perdre
Vertige voltige

Mots rapaces
Planent plongent
Visent l’espace
Entre mots
Entre nous

Mots esprits sable reptiles
Sueur sperme salive
Mots noircis de nos sexes vortex
Façonnés à faire tourner
Ciel tête bol monde

Coquillages galets de lune
Mots de crânes enchevêtrés
Tissés de broussailles
De bulles sel cendres
Poussières d’ossatures inséminées
De mots ligatures

Mots moi mots
Moi mots moi

Partis en fumée
Mégots...

Photo

Répondre à cet article

1 Message

  • Rien que des mots

    15 juin 2009 23:55, par kriss
    encore un bijou, un diamant, une oeuvre d’art... j’aime Sistoeurs !! ce texte est comme une commode de campagne, chaque mot peut être tiré tel un tiroir, et à l’intérieur des odeurs, des souvenirs... à lire et relire encore, lentement pour jouer de tous ces mots, pour ouvrir tous ces tiroirs !!! Génial !! merci Cathy !

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.