Sistoeurs

Accueil du site > Ici et Ailleurs > Une scène de rue du côté des Arènes de Lutèce

Une scène de rue du côté des Arènes de Lutèce

lundi 11 juin 2007, par Mireille Disdero


Paris, en octobre

Le restaurant vietnamien est bondé. Trois femmes s’en éloignent après avoir réservé. Elles visent les arènes de Lutèce en face, avec les arbres autour pour se détendre. Elles y choisissent le banc où est installé un homme qui mange une banane. A côté, la poubelle au fond crevé déverse ses boyaux. Il s’en fout et les fixe maintenant sans vergogne, surtout la grande, celle qui vient de distribuer du chewing-gum aux deux autres, « en attendant que notre table se libère ». Quand l’homme pose sa peau de banane sur le sol, parmi les papiers gras, la grande le fusille en le fixant droit dans les yeux. Pas de mot. Juste les yeux. Il se met à bredouiller, se penche et récupère les restes du fruit qu’il fourre dans sa poche. Puis il regarde le ciel, gris. Contre toute attente, cette femme n’en n’a pas fini avec lui car elle lui tend un sachet. Mais l’homme, déstabilisé, ne réagit pas. Elle plonge alors la main dans la poche de l’inconnu, en retirant la peau de banane qu’elle glisse dans le sac en plastique. Ses deux amies s’éloignent en direction du restaurant, « c’est bon maintenant, on peut y aller ! ». Elles piaffent à cause de la grande qui s’attarde. Celle-ci ferme soigneusement son sachet et le jette dans la poubelle au fond crevé. L’homme du banc observe, silencieux puis sidéré, le geste de cette femme. Il la suit du regard jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Maintenant, un sachet avec une peau de banane à l’intérieur trône parmi d’autres déchets sur le sol. L’homme du banc regarde le ciel, gris, trop gris. Ensuite il soupire et ferme les yeux.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.