Sistoeurs

Accueil du site > Humeurs > Régime libéral

Régime libéral

Un texte d’Alexia Luciani

jeudi 3 mai 2007, par Le Collectif Sistoeurs

En période électorale, on espère qu’il y aura du changement. Depuis des années, les femmes sont enfermées dans une dictature. Et pas n’importe laquelle, la plus draconienne : la dictature Bikini. Avec pour objet de propagande des sirènes du Photoshop nommées Kate, Gisèle, et autres Claudia. Il est temps de prendre son courage à deux mains manucurées et de déclarer : « liberté de ne plus me peser, j’écris ton nom ».

De l’idée de minceur et première monarchie

Boticelli n’aurait jamais imaginé une Vénus élevée à l’aérobic. En regardant son œuvre, on constate facilement que la déesse de la beauté fait un bon 44. Que s’est-il passé pour qu’aujourd’hui le 44 devienne un symbole de disgrâce ? Sans le savoir, les femmes ont commencé à admirer certaines reines. Croyant être loyales, elles n’ont fait que se soumettre à une monarchie tyrannique. Du règne d’Audrey Hepburn jusqu’à celui de Liza Minelli, s’affamer est devenu branché, en plus c’est économique ! A peine la Cour Royale déclare dans le Magazine Officiel, que le pamplemousse à tous les repas est le régime idéal pour entrer dans les nouvelles jupes tailles hautes de Christian Dior, que tout le peuple s’empresse chez le primeur. Sans le savoir, les femmes ont bouleversé toute une économie, en commençant par celle du primeur, heureux de vendre ses agrumes au prix fort, mais aussi celle des magazines, des parapharmacies… Le plus surprenant, c’est que, inconsciemment, elles ont défié toutes les prévisions malthusiennes, avec l’arrivée des premières anorexiques.

L’oligarchie anorexique

Maigrir ! Maigrir ! Maigrir ! Elles n’ont fait que cela, et elles ont détrôné les princesses de l’élégance à coup d’omoplates saillantes et autres côtes apparentes. De Maria Callas à Nicole Richie, des oligarchies se sont formées, et n’ont pas délivré les femmes de la dictature. La minceur n’est plus à la mode, désormais c’est la maigreur que l’on veut !
C’est toute une société qui s’est bâtie autour de ce maigre idéal. Les meeting Weight Watchers ont volé la vedette aux clubs de lecture et autres ateliers de couture. Les campagnes se sont organisées. Les instruments de torture, appelés « Electro Minceur », « Stop Cellulit » et autres fameux « palpeur-rouleur » se vendent par milliers. Les militantes ont peut être les dents longues, mais elles n’ont jamais faim et, les jours de fête, c’est double ration de cannettes Slim Fast. Que celle qui n’a jamais tenté un de ces moyens ridicules de régime me jette la première, son pèse-personne !

Face à ce système si restrictif, des femmes ont réclamé, au nom de la démocratie, leur encart de liberté, si ce n’est leur libre encas. L’anarchie alimentaire ne sera pas ! La perfection n’est qu’une illusion, il suffit d’avoir le courage de l’admettre. Pour cela, il suffit de devenir partisane, de ce nouveau mouvement, aller sur la plage sans paréo, marcher la tête haute, et le reste viendra.

A voté !

Répondre à cet article

4 Messages de forum

  • > Régime libéral

    6 mai 2007 18:59
    Alexia ! une fois de plus tu te gave ! tu as un sens de la plume évident ! continu ;) bisous. Kristel

    Répondre à ce message

  • > Régime libéral

    6 mai 2007 20:09, par louise

    tout a fait d’accord !! jaime mes petits bourrelets !!! et celui qui est pas content eh ben il a qu’ a pas me regarder !!!!

    louisette de bretagne

    Répondre à ce message

  • > Régime libéral

    6 mai 2007 20:17, par pupuce
    bonjour, j’acroche sinceremet à vos articles...à chaque fois que j’en li un je me langui le sui vant !! j’aime beaucoup votre façon de voir les choses...c’est tellement réaliste...continuez, merci !!

    Répondre à ce message

  • pas tout à fait d’accord....

    20 juin 2007 17:51
    Certes ce que tu dis est bien beau mais ce n’est pas la réalité quotidienne.J’ai fait de trés trés nombreux régime jusqu’à ce que je trouve enfin celui qui me fasse perdre du poids:le régime pomme.J’ai perdu 15kg en deux mois mais j’en ai repris cinq mais c’est de ma faute.La dictature est là mais nous la voulons car il est plus jouissif d’etre mince voire maigre.On est mieux dans notre peau,dans nos fringue...

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.