Sistoeurs

Accueil du site > Humeurs > La St VALENTIN : La fête orchestrée du mensonge toléré

La St VALENTIN : La fête orchestrée du mensonge toléré

mardi 14 février 2006, par Franca Maï

« J’aurais pu tomber amoureux de toi, mais je ne crois pas en l’amour... C’est un sortilège de bourgeois pour rendre les femmes dociles ou folles. » Jean-Pôl & la môme caoutchouc (page 52) (cherche-midi éditeur)

Cocues et cocus du monde entier, unissez-vous, c’est votre fête aujourd’hui, profitez-en !... Le jour du grand pardon est arrivé... Faire semblant le temps d’une journée de retrouver l’élan virginal de votre première fois ou continuer à fermer les yeux en trouvant des pis-aller pour faire patienter la faucheuse : véritable maîtresse de l’adrénaline pure.

Te souviens-tu de la première fois ?...

Lorsque tu courais sous la pluie pour rejoindre ton élu(e) ?

Tu aurais bravé la pluie, la neige, les tempêtes, les montagnes pour le (la) rejoindre.

Tu aurais fait l’amour n’importe où.... pour nager dans les eaux profondes de la sensualité et t’emboîter en son corps ou en sa bouche chaude et humide.

Tu aurais même pu mourir pour lui (elle)

Les années ont passé...

Que reste-t-il exactement ?

Complicité, tendresse, les mots convenus des vieux, squattés par la sagesse, mais où s’est terrée la passion ?... celle-là même qui te rendait déraisonnable à faire rire la lune, gorge déployée ?

Maintenant il(elle) a mal au dos, intellectualise ou trouve enfantine ton envie de transe amoureuse...

Vous vous connaissez si bien !...

Non ! ... On doit se choisir tous les jours en sachant que la Saint Valentin c’est au quotidien et non pas, une fois par an, pour amortir la chute des anges.

Alors, arrêtons de décapiter les fleurs en colorant nos rêves trahis. Laissons-les pousser librement dans les champs sauvages et aimons-nous jusqu’au dernier souffle, sans ce fucking calendrier engendré par les marchands du vide.

Découvrons à nouveau la première fois...

Savourons-la...

Le coeur en syncopes.

Répondre à cet article

1 Message

  • > La St VALENTIN : La fête orchestrée du mensonge toléré

    15 février 2006 12:49, par griffebleue

    Bonjour Franca

    Cela devient rare

    les gens qui osent dire que ce genre d’obligation idéologique du meilleur des mondes

    ne sont que mensonges

    oubli du quotidien qui mérite attention à chaque instant

    et pas seulement

    de façon publique

    une fois exceptionnelle

    de plus, c’est une femme

    qui prend le parti interdit

    de dire que souvent aussi les hommes sont victimes

    merci pour ceux et celles

    qui n’ont jamais

    pu connaître

    autre chose que des portes se fermant

    après un élan bravant le mauvais temps

    et l’intuition pessimiste

    merci pour ceux et celles

    pour qui la st trucmuche noël et pâque et autres merdes consumméropopuloreligiodeconfamilialiste

    ne sont que couteaux dans leurs plaies béantes

    d’un crime honteux congénital :

    la solitude affective

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.