Sistoeurs

Accueil du site > Anor mâle > Morts pour l’amour ?

Morts pour l’amour ?

dimanche 14 février 2010, par Séverine Capeille


C’est la Saint Valentin. Les badauds se pressent dans les magasins. On piétine sec pour avoir le must des produits cosmétiques, le top des parfums…

Il s’agit de prouver à tous prix ses sentiments pour sa moitié, d’anticiper la scène qu’un oubli intempestif ne pourrait éviter. On s’agite, on s’affole, on attrape des flacons sur les gondoles… Pschitt Pschitt, font les essais sur le dos de la main. Snif snif, le nez collé en se demandant si elle/il va aimer… On hésite, on s’inquiète. On se tourne, et puis on se dirige vers les crèmes et les soins… Il fait de plus en plus chaud dans le magasin.

Comment imaginer la froideur des tables de dissection ?

On enlève son blouson. On étale les produits, on pousse le voisin… On agrippe la conseillère qu’on assaille de questions. Les flagrances aspergées montent au nez. On a un peu la nausée. Peu importe, il faut trouver. C’est devenu une obsession. On ne repartira pas sans ce fameux cadeau dont le « rapport qualité-prix » sera soigneusement recouvert d’un papier argenté. Elle/il va bien voir ce que c’est que d’aimer !

Des chats, des singes, des souris, des vaches, des pigeons, des hamsters, des lapins, des chiens… irradiés, empoisonnés, brûlés, cisaillés…

On a bien sûr entendu parler de vivisection. Oui, une ou deux fois à la télé. Des images atroces. On avait préféré zapper parce qu’on était en train de manger. En passant à la caisse, on se dit qu’on manque peut être un peu d’information, qu’il doit y avoir des labos qui arrivent à élaborer des produits sans avoir recours à l’expérimentation sur les animaux… On ne sait pas les noms. On paye et on remet le blouson.

Comment entendre l’animal : ils ont coupé ses cordes vocales ?

On part rejoindre sa moitié. On n’a même pas conscience de cautionner, de contribuer au calvaire d’animaux torturés pendant des jours, des mois, des années… On s’en va bien tranquillement. On ignore les souffrances que masquent des noms reluisants : Loréal, Gemey, Yves Rocher, Chanel, Nivéa… On donnera le cadeau. On sera content.

Douze secondes. C’est le temps qui sépare la fin des agonies. Toutes les douze secondes un animal meurt en France dans les laboratoires, victime des pires barbaries.

Pour protester contre ces pratiques, il suffit de faire les bons choix. Body Shop, Urban Decay, Nuxe, Weleda, l’Occitane, Logona… sont quelques uns des noms qui refusent l’expérimentation animale. Pour retrouver la liste complète, visitez le site One voice.

Date de rédaction antérieure de l’article : 13 février 2005

Répondre à cet article

11 Messages de forum

  • > Morts pour l’amour ?

    14 février 2005 10:20, par Valentine
    m’en fou... j’ai pas d’amoureux...

    Répondre à ce message

  • > Morts pour l’amour ?

    21 février 2005 12:30, par laure

    La solution est simple. Que chaque propriétaire fasse ces expériences sur son animal domestique au nom de l’industrie des comestique...Peut-être y réfléchirons nous plus après avoir soutenu le regard de notre chi wa wa préféré dégueulant ses toxines sur notre tapis de salon pour avoir testé un simple baton de rouge à lêvres hypoallergénique !

    Je commence demain avec le clébard de ma voisine qui n’arrête pas de pisser sur mon pas de porte...Elle passe sa vie à faire des réunions à domicile de vente de cosmétiques "made in taïwan" garantis pas chers...

    Laure Ehalle.

    Voir en ligne : http://www.myassa.net

    Répondre à ce message

  • > Morts pour l’amour ?

    27 mars 2005 12:39, par nattydread21

    Extrait du Livre Vert 2005 Yves Rocher :

    "Produits finis non testés sur animaux"

    Je n’y connais pas grand-chose mais est-ce que cela peut signifier qu’ils testent les produits NON-finis ?

    J’attends la réponse...

    Répondre à ce message

    • > Morts pour l’amour ? 29 mars 2005 16:23, par smal2005

      Bonjour, Cette marque écrit que ses "produits" ou encore "produits finis" sont non testés sur animaux, mais ça ne l’engage pas sur les produits de base ni les ingrédients.

      Yves Rocher et bcp d’autres ne testent plus leurs produits finis sur animaux, mais font appel à des sous-traitants qui testent pour leurs produits de base et ingrédients qui sont, eux, donc testés sur animaux.

      En général, les vendeurs dans les magasins ne savent pas quelle est la différence et n’apportent pas de renseignement dessus.

      Pour être sûr, il faut écrire au siège de la marque et demander précisément ce qu’il en est vraiment. A bientôt

      Répondre à ce message

    • > Morts pour l’amour ? 29 mars 2005 16:23, par One Voice

      Bonjour,

      Les seules marques pour lesquelles nous pouvons garantir l’absence de tests sur les animaux, produits finis ET ingrédients, sont celles figurant sur notre liste car elles ont signé notre charte, ce qui n’est pas le cas d’Yves Rocher (et bien d’autres marques) à ce jour. Cordialement,

      —  Irène Jarry Chargée de Relations One Voice

      Répondre à ce message

    • > Morts pour l’amour ? 17 avril 2005 20:58, par SYLVIE
      Produits finis non testés sur les animaux signifie que les matières premières qui ont servi à faire le produit en question sont testées mais que le produit fini ne l’est pas, ce qui revient à la même chose qu’un produit testé. Il ne faut pas acheter les produits marqués "Produit fini non testé". C’est de la pure hypocrisie.

      Répondre à ce message

  • > Morts pour l’amour ?

    9 avril 2005 11:26, par debo

    à la seconde même où je vous écris, mon chat éssaie d’attraper ce qui bouge sur l’écran, ça m’amuse beaucoup et je me demande comment on peut faire du mal à ces êtres qui me sont si chers et qui contrairement aux humains sont totalement dépourvus de méchanceté volontaire. J’ai 4 chats à la maison, dont 2 avaient été abandonnés, et si j’en avais les moyens je recueuillerais tous les animaux malheureux. Si tout le monde s’y mettait à sa façon, ça résolverait beaucoup de problèmes, mais il faut se rendre à l’évidence... ON EST BIEN LOIN DE CE MONDE UTOPIQUE... Merci la connerie humaine.

    Merci pour ce site et pour y avoir intégré les noms de magasins sains. Ce sont des renseignements très importants !!!!

    Répondre à ce message

  • > Morts pour l’amour ?

    15 février 2006 13:12, par Griffebleue

    Ne Faisant pas de distinctions éthiques et morales entre espèces animales

    mais juste entre individus m’agressant

    ou ne m’agressant pas...

    n’ayant jamais eu aucun droit à l’affection amoureuse réciproque de qui que ce soit... donc n’ayant jamais eu la tentation de la complicité culturelle et pratique... avec tout ça !

    mais étant sensible

    oh combien

    à l’art de l’inutile

    à l’entretien du corps

    à sa beauté

    à son décors ...

    il me semble qu’il a toujours existé des recettes de fabrications innofensives à tester par soi-même, sur soi-même, avec les moyens que la nature met à notre portée... parfois dans notre jardin, ou sur ce que nous nous donnons la peine de cultiver en jardinnières suspendues (autrement qu’à fumer ou parfumer d’autres cuisines)

    mais ne donnant aucune gloire de l’appartenance aux tributs de consommateurs et consommatrices de produits de parques conférant, une part de leur puissance financière, guerrière et conquérante à l’utilisatrice ou utilisateur, séductrice ou séducteur, séduite ou séduite... car tout est inter-actif et interdépendant dans tout cela...

    alors qu’au centre

    il y est

    me semble-t-il

    le bonheur de se faire plaisir à soi-même

    à ce corps que nous sommes

    et qui s’offre d’abord son sourire

    et sa douceur

    le soulignement expressif de sa sensibilité

    sans savoir que probablement personne ne lui rendra

    dans un monde de jalousie

    et de désir mimétique de la puissance de suggestion impérieuse

    Sur l’autre

    Je vis avec une jeune chatte

    qui est devenue

    la seule personne me permettant de m’accrocher

    en dehors de moi

    à la vie

    Je me souviens qu’il existe encore des livres de recettes sérieuses dont je croise parfois certaines ré-éditions dans les rayons des libraires

    je penserai à en relever quelques uns

    parcourez les bibliothèques municipales, il y en a aussi beaucoup !

    ne me racontez pas que vos "obligations" de couples et de familles ne vous laissent pas le temps...

    cela pourrait être aussi l’occasion collective de faire quelque chose d’élémentaire et de social, puisque dans et par la brique sociale élémentaire (la famille)

    quant à l’utilisation des produits de marques listées et contrôlées :

    je ne doute pas de la sincérité des enquêteurs et enquêtrices...

    mais bon...

    ...

    Répondre à ce message

  • Morts pour l’amour ?

    4 mars 2010 11:50, par Lilas

    Nous, on s’aime, on se le dit mais on ne s’offre rien ...

    Avant je culpabilisais un peu, aujourd’hui, je pense que le non-conformisme peut servir la cause animale ( dans ce cas précis et aussi dans d’autres multiples domaines )

    Décroissance ? OUI ! Mais joyeuse et assumée si possible ;-)

    Répondre à ce message

  • Morts pour l’amour ?

    6 mars 2010 07:37
    Il arrive à grand pas ce jour où l’homme payera les fautes commises contre la nature et les animaux... Pff... Tu parles d’amour ? Mais bien sûr !

    Répondre à ce message


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.