Sistoeurs

Accueil du site > Poésie > Matin gris > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

  • Matin gris

    26 décembre 2010, par Lydia Maleville
    Doucement en lenteur et silence,
    Mon corps revit, paresseux, dénudé,
    Voluptueuse nonchalance.
    Engourdie, j’inspire, sensualité,
    L’odeur suave, douce, ô combien
    De ton corps près du mien.
    Je suis torpeur, tranquille,
    Dans notre couche tiède, passive, floue.
    Je suis oiseau dans sa coquille,
    Au creux de notre moelleux lit doux.
    Si peu, je m’étire, je m’allonge.
    Ta respiration lente est profonde,
    Dans la douceur du matin sombre.
    La fenêtre claire est en coton
    La rue vide résonne, (...)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.