Sistoeurs

Accueil du site > Prose Hack > L’esprit Sistoeurs

L’esprit Sistoeurs

mercredi 25 février 2004, par Séverine Capeille


Perles d’amour, émotions suintant sur le béton

Témoin du mac madame en jupon

Fille du bitume armé qui assume

Marche sur les couleurs velours

L’insolence, l’impertinence

D’un bouquet d’impatiences

Caractère fleur de joie

Bleus au cœur sous les doigts

Un désordre psycho-botanique

Soulève le corps de la linguistique

Dans les flaques

Faire des flic-flac-floc.

Flirter avec les absolus pour

Puiser dans le réservoir des sens

Interdit : diction discrète

Il faut prendre la prose

Draguer en bas filé

Dans le désordre

Dans le chaos

Sous conduite en excès de richesse

Musique du frisson dans la tête

Do ré mi fa si

Facile, donner le la, au-dessus du sol

Une ombrelle dans la main pour une danse

En équilibre

Sur un fil sans bémol

Tous traits d’esprits tirés

La simplicité d’un pouce auto stoppeur

Tendresse des confitures, traces de cerise sur les joues

Un sourire à la face du temps

Qui s’en fout

Alors…

Etaler le cogito féminin

Doc Martini en tenue de soirée

Trancher le nœud chrysalide

Des papillons aseptisés

Broyés dans le mixer

Des tristes ménagères

Poser des bulles de chimères

Des coups de cymbales

Sur les silences

Swing, romances

Salto de prose hack

Battements de ciel

Dans le mascara noir

Déborder

Les contours du rouge aux mièvres

Démasquer le blush

Bluffer

Le mal, les moches

Dans la fièvre

Mettre la poudre aux cieux

Des idées plafonnées

Respirer

Les couleurs du tango

Les cocktails menthe alto

Sucre sur le vert

Orange comme la terre

Et trinquer

Regard droit

Félin

Perché sur les toits

Au clair de brune

Hurler la fadeur

A la face des lampadaires

Fiers

Des rendez-vous canins

Aux pieds

Les mouvements de la tongue

Crescendo

Sur l’accélérateur

Passé dans le rétro

Gradée de l’allégro

Goudronné

Fille des clichés clinquants claquemurés

Roule tambour battant

Sur les croches noires des partitions

Perles d’amour, émotions suintant sur le béton

Art né de la révolution

Sans pavé

Chercher la pierre philostrophale

Pour faire des ronds

Des ricochets fatals

Aux platitudes organisées

Dans un format real TV

Trash

Lunettes gloires sur le nez

Chanel Coco bloqué

Claque sur le cash

Chorégraphié

Couper la jarretière

Des bas résillo résignés

Et lancer le bouquet

Dans la mare pour se marrer

Car

Fille des années de l’excentricité

Commencer sa vie

Dans le lit en toile

Bariolé

Choc grenouillère

Contre cours pétrolier

Doc famille en version explosée

Dans les tremblements de taire

Crier

A la face des pirates au bonheur

Des vieux jouets cassés

Cachés

Sortir en chapeau de paille

Robe rose bonbon

Serrée à la taille

Pour danser

En mots et en détails

La colère

D’aimer.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Newsletter | Nous contacter | Qui sommes-nous ? | SPIP
Les articles sont publiés sous licence Creative Commons.
Ils sont à votre disposition, veillez à mentionner l'auteur et le site émetteur.